Notre lutte contre la précarité énergétique

Echange avec Bintou, qui vient de débuter une formation en esthétique

Bintou a pris son poste à LogisCité en mai 2021. Elle a trouvé un premier CDI dans la vente de vêtements en juillet 2022, mais cela n'a pas porté ses fruits, elle est donc revenue en poste à LogisCité. Puis en octobre 2022 elle est rentrée en formation d'esthétique.

8M0A4773_edited.png

Comment es-tu arrivée en poste à LogisCité ?

Je suis arrivée à LogisCité grâce à une association à côté de chez moi qui s’appelle Ribat [Association le Rocher], c’est eux qui m’ont parlé de l’offre et aidé à postuler. C’est une association qui aide les jeunes de mon quartier, ils font des activités et ils aident les jeunes à trouver un emploi. Je les connaissais depuis que je suis toute petite.

 

Est-ce que tu avais une idée de ce que tu voulais faire quand tu es arrivée à LogisCité ?

J’avais plusieurs idées dans ma tête ! Je voulais travailler dans l’aéroport mais aussi dans le domaine du maquillage parce que c’est ma passion.

Pendant que j’étais en poste, j’ai fait un stage [une PMSMP] chez Kiabi qui m’a beaucoup plus, je me suis dit pourquoi pas m’orienter dans ça. Puis j’ai trouvé un premier CDI dans la vente de vêtements, pendant que j’étais à LogisCité, et je me suis rendue compte qu’en fait c’était pas quelque chose qui était fait pour moi. J’avais pu suspendre mon contrat à LogisCité à la prise de poste de ce CDI, donc j’ai pu revenir et reprendre mon poste ici.

Et maintenant je sais ce que je veux : c’est travailler dans le maquillage.

 

Est-ce que tu peux m’expliquer ce que tu fais maintenant ?

Je suis en CAP esthétique pour pouvoir plus tard travailler dans le domaine du maquillage ou ouvrir mon propre institut. J’ai plusieurs stages dans la formation, et là pendant 2 semaines je suis chez Nyx.

 

Comment t’as trouvé le poste et la formation ?

La formation c’est grâce à mon accompagnant de LogisCité. Il me suivait chaque mardi dans mon projet professionnel et c’est grâce à lui que j’ai trouvé. Il y a beaucoup de choses que je ne connaissais pas avant de travailler ici et que j’ai appris, par exemple comment postuler, comment faire une lettre de motivation. Mais aussi comment parler, parce que j’avais du mal à parler devant des gens que je ne connais pas, et faire du porte-à-porte ça m’a vraiment donné confiance en moi. Je pense que ça m’a beaucoup aidé à trouver un travail et l’accompagnant qui me suivait il avait vraiment confiance en moi alors ça m’a beaucoup motivé pour trouver ce que je voulais faire.

 

Pour le stage, j’étais en train de faire du shopping, et comme j’avais mes CV sur moi je me suis dit autant essayer de postuler ! J’ai demandé s’ils recrutaient des stagiaires, la dame m’a dit oui, elle m’a fait signer les papiers et voilà.

 

Qu’est-ce que tu aimerais faire après ?

La formation c’est jusqu’à mai, après j’aimerais bien travailler chez Séphora, c’est toujours ce que j’ai voulu. Puis après les autres magasins aussi Kiko, Nyx etc. Et encore après on verra !

Mais le maquillage je sais que c’est vraiment ce que je veux, et j’ai envie de continuer dedans.

Interview réalisée en novembre 2022

Extraits du portrait de Bintou

"J'avais du mal à parler devant les gens que je ne connais pas, et faire du porte-à-porte ça m'a vraiment donné confiance en moi. "

"L'accompagnant qui me suivant il avait vraiment confiance en moi, alors ça m'a beaucoup motivé pour trouver ce que je voulait faire."