Notre lutte contre la précarité énergétique

Tallou, ancienne médiatrice, a trouvé un poste au PIMMS de Paris, retour avec elle sur son parcours

Tallou a pris son poste à LogisCité en février 2021.

Elle a trouvé un premier CDI en janvier 2022, mais malheureusement cela ne lui allait pas. Les contrats en CDDI peuvent être suspendus durant la réalisation d'une période d'essai, Tallou est donc revenu à son poste et a finalement décroché un poste au PIMMS de Paris en juin 2022. La deuxième était la bonne.

Photo Tallou.jpg

Comment es-tu arrivée en poste à LogisCité?

J’étais au chômage, inscrite à pôle emploi. J'étais en fin de droits et je n'avais plus de ressources, mon conseiller m'a parlé de la Croix-Rouge et m'a envoyé le lien pour candidater à l'offre d'animateur

J'ai postulé, j’ai été rappelée pour l’entretien et j’ai été reçue en entretien pour le poste d’animateur. Ils ont mis un peu de temps pour me répondre après l'entretien, donc j'ai un peu ''harcelé'' pour avoir une réponse. Ensuite la coordinatrice m’a appelée, elle m’a dit qu'ils avaient pris du temps car mon profil correspondait à la médiation plus que l'animation et j’ai dit oui sans savoir ce que c’était.

 

Est-ce qu'en arrivant chez LogisCité tu avais une idée de ce que tu voulais faire ensuite ?

Depuis que je suis arrivée en France je voulais valider mes diplômes de médecine et travailler en structure médicale. Parce que j'ai fait des études de médecine dans mon pays d'origine mais je n'ai pas le diplôme correspondant.

Alors j’ai cherché les métiers qui m’intéressaient dans le milieu médical, au début je voulais être ambulancière. Mais j’ai vu qu’il fallait 3 ans de permis, donc j'ai gardé ce projet pour plus tard et je me suis redirigée vers secrétaire médicale en attendant.

Croix-Rouge Insertion a aidé à financer mon permis de conduire dans le cadre du projet d'ambulancière et m'a aidé pour des offres de secrétaire médicale.

Maintenant je suis dans la médiation, j’ai pu découvrir ça à la Croix Rouge et j’ai vu que je me sens bien dedans.

 

Peux-tu m'expliquer en quoi consiste ton nouveau poste ?

Je suis médiatrice, mon travail c'est d'aider les personnes qui n’arrivent pas à faire leurs démarches administratives en ligne, je dois les orienter, les conseiller, j’aide les personnes à prendre des rendez-vous administratifs par exemple.

J’aime vraiment bien ce métier, souvent on est avec des personnes étrangères qui ne parlent pas français, ou des personnes âgées qui ne savent pas faire les démarches. Ils n’ont pas accès à leurs droits, quand on les aide on voit la joie dans leurs yeux, on arrive à débloquer les situations, ils veulent souvent nous faire des cadeaux pour nous remercier.

 

Comment as tu trouvé ce poste?

J’ai entendu parler du PIMMS et du poste grâce à la Croix Rouge Insertion LogisCité. Comme ils étaient en contact avec le PIMMS, j’ai envoyé mon CV et ma lettre de motivation, j’ai pu passer mon entretien et ils m’ont accepté.

 

Pour la suite, qu’est-ce que tu envisages?

Normalement au PIMMS je peux rester 3 ans. Mais je ne sais pas si je vais faire les 3 ans, parce que les sujets sont très larges, très différents. Je voudrais peut être me spécialiser dans le social, la médiation ou la médiation santé.

Interview réalisée le 28/07/2022

Extraits du portrait de Tallou

"Maintenant je travaille dans la médiation, j'ai pu découvrir ça grâce à Croix Rouge Insertion et je me sens bien dedans. "

"Quand on les aide on voit la joie dans leurs yeux."